Hervé Di Rosa est un représentant majeur du mouvement de la figuration libre en France.

Il emprunte à la fois à la BD, au rock et au graffiti. Il crée des œuvres qu’il souhaite être une rencontre de plusieurs domaines, et n’hésite pas à définir son style : « Ce que je cherche, c’est d’être colonisé par l’autre ».

Nourri des cultures du monde et des arts populaires, Hervé Di Rosa s’inscrit dans l’actualité de son temps et revendique son appartenance à la culture urbaine.